La réponse citoyenne et non violente à l'impunité d'Israël.

Menu principal

Boycott Désinvestissement Sanction

« Nous comptons sur vous ! » Les étudiants de Gaza appellent à intensifier la campagne de boycott d’Israël

Onglets principaux

Nous, étudiants et jeunes palestiniens, avons créé cette vidéo pour appeler les étudiants du monde entier à intensifier la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions [BDS], et à croire en la puissance de la jeunesse pour imposer un changement.

Nous voulons en particulier soutenir et encourager les étudiants à participer à la Conférence sur la Palestine du 23 septembre 2012 à l’Université de Manchester au Royaume-Uni.

Nous voulons que les gens du monde entier aillent plus loin que le simple sentiment de solidarité avec la Palestine, et qu’ils défendent réellement la justice.

Ne restez pas assis derrière votre écran de télévision à regarder comment nous sommes tués, blessés et arrêtés en masse, et à vous sentir désolés. Rien ne va s’améliorer et Israël continuera, en toute impunité, ses pratiques inhumaines et ses violations des droits de l’homme et des droits des Palestiniens. Tant que vous regarderez nos compatriotes mourir en attendant le permis de franchir les points de contrôle de l’apartheid israélien, et que vous réagirez juste avec un sentiment de tristesse, la situation ne changera pas. Le silence contribue à faire perdurer notre situation.

Le silence torture nos grévistes de la faim à l’intérieur des prisons israéliennes et les envoie dans un processus de mort lente. Le silence contribue à l’augmentation du nombre de Palestiniens malades qui meurent, bloqués, aux barrages militaires de l’apartheid israélien. Le silence encourage Israël à terroriser, massacrer notre peuple. Il permet à Israël, avec son « armée la plus morale du monde », d’attaquer nos pêcheurs et de tirer sur nos agriculteurs pendant qu’ils travaillent pour gagner leur vie dans leurs terres situées à proximité de la « zone tampon », la zone qui ne cesse de grandir et qui sépare Gaza d’Israël. Les agriculteurs sont autorisés à travailler sur à peine 35% de la superficie agricole totale, ce qui affaiblit considérablement le potentiel de développement économique et agricole dans la bande de Gaza.

Le silence est la raison de la poursuite du blocus de la bande de Gaza pour la sixième année. Le silence contribue à l’occupation israélienne et fait que celle-ci se poursuit, comme je le dis dans la vidéo : « Alors que les Palestiniens ne sont pas en mesure d’accéder à des universités et des écoles, les universités israéliennes produisent la recherche, la technologie, les arguments et les dirigeants pour maintenir l’occupation. » Le silence encourage Israël à agir comme un État au-dessus des lois.

De nombreux gouvernements préfèrent en gardant le silence, regarder Israël violer nos droits et commettre des crimes contre l’humanité, et ils améliorent même leurs liens avec Israël pour en tirer des avantages économiques. Mais « vous, la société civile, vous devez leur demander des comptes, puisque vos gouvernements n’en rendent pas. Les Palestiniens méritent les mêmes droits que n’importe qui d’autre. »

Les étudiants britanniques organisent une action

Un groupe de courageux militants et étudiants en Grande-Bretagne ont décidé de réagir et de parler haut et fort contre le régime d’apartheid mis en place par Israël. Ils ont organisé une conférence sur la Palestine le 23 septembre 2012 à l’Université de Manchester. Cette conférence vise à encourager les étudiants à placer la campagne pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions au cœur de leurs actions de solidarité.

Ce que veulent les organisateurs :

Ensemble, nous allons prendre les mesures nécessaires pour garantir que cette année, notre engagement pour la justice en Palestine dépasse toutes les années précédentes, que notre militantisme apporte la réussite et que nos campagnes donnent encore plus de résultats. Avec le développement de la campagne pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions et la menace que cette campagne fait peser sur le système de l’apartheid israélien, il est maintenant temps que nous, les étudiants, allions au-delà des quelques membres de notre groupe solidaires avec la Palestine et devenions responsables d’un changement réel, sur le campus et à travers le Royaume-Uni.

Les objectifs de la conférence sont les suivants :

-Donner aux étudiants les idées et les outils dont ils ont besoin pour lancer des campagnes efficaces, en particulier pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions [BDS].
• Lier les organisations de Palestine avec d’autres organisations nationales et internationales, de sorte de gagner en audience et en moyens.
• Développer des méthodes efficaces de communication entre les militants étudiants à travers le Royaume-Uni.
• Ces objectifs signifient le lancement de campagnes créatives et attrayantes qui exigent la liberté, la justice et l’égalité pour tous les Palestiniens, en impliquant de plus en plus de monde sur ces questions et en contestant les discours dominants dans les universités. La campagne BDS doit aboutir à de véritables pressions politiques et économiques tout en faisant connaître l’identité palestinienne.

Les militants très engagés qui ont organisé cette conférence permettent un grand pas vers la justice pour la Palestine, et ils nous ont incités à envoyer ce message vidéo afin d’appuyer leur appel aux étudiants pour qu’ils participent à la conférence et s’impliquent dans la solidarité.

La campagne BDS donne de l’espoir aux Palestiniens

Nous voulons dire à tous les militants que nous voulons que vous redoubliez d’efforts, car tous les succès produits par les militants de la campagne BDS nous apportent, à nous le peuple palestinien, plus d’espoir que la justice soit proche. Nous vivons chaque succès de la campagne BDS comme un pas en avant vers la liberté, la justice, l’égalité et le droit au retour.

L’appel palestinien du BDS a été inspiré par la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, et la responsabilité de la communauté internationale était de combattre l’injustice et l’inégalité, ce qui a permis l’abolition du régime d’apartheid. « L’Afrique du Sud ouvre la voie, car elle sait ce que le racisme veut dire. Avec un travail acharné, la même chose peut se produire dans votre université. » C’est pourquoi nous avons commencé notre vidéo en disant : « Nous, les étudiants de Palestine, croyons en vous. Mais nous exigeons de vous encore plus cette année. Cette année, nous espérons obtenir de grands résultats. »

Il est temps de renforcer encore plus le boycott d’Israël et d’isoler celui-ci jusqu’à ce que les Palestiniens bénéficient pleinement de leurs droits fondamentaux. Je crois en la puissance de la campagne BDS pour aider les Palestiniens à gagner leurs droits et l’autodétermination. Sans la justice et des droits égaux pour tous, il ne pourra jamais y avoir de paix juste et durable dans la région.

La vidéo utilise la musique de Marcel Khalife, qui a consacré sa vie à chanter pour la justice et la liberté pour la Palestine et a immortalisé notre grand poète palestinien Mahmoud Darwish, en chantant ses poèmes qui prennent ainsi un nouveau souffle.

S’il vous plaît partagez cette vidéo et faites-là connaître dans le monde entier. Faites entendre notre voix et agissez. « Faites de cette année, non seulement celle de la solidarité mais aussi celle du changement. La Palestine a besoin de votre action politique. Cette année, nous comptons sur vous. »

* Shahd Abusalam est artiste, blogueuse et étudiante en littérature anglaise dans la bande de Gaza.
« Mes dessins ainsi que mes articles sont ma façon de transmettre un message, et le plus important pour moi est d’élever la conscience de la communauté internationale au sujet de la cause palestinienne. Je suis très intéressée à saisir les émotions des gens, les images de ma patrie, la force de mon peuple, de sa détermination, de sa lutte et de sa souffrance. »