La réponse citoyenne et non violente à l'impunité d'Israël.

Menu principal

Boycott Désinvestissement Sanction

La chanson évoquant Gaza à l’Eurovision censurée sur demande d’Israël

Onglets principaux

Csemer Boglárka „Boggie”: Wars for Nothing (A Dal 2015 élő produkció)

La chanson Wars for nothing du groupe représentant la Hongrie à l’Eurovision devrait être expurgée sur demande d’Israël : la chanson évoquait les enfants victimes de l’attaque de Tsahal à Gaza en 2014.

Le groupe mené par la chanteuse Boggie représente la Hongrie pour l’édition 2015 de l’Eurovision en mai prochain, et ce avec une chanson contre la guerre. Rien de bien polémique a priori. Sauf qu’un couplet de la chanson critique ouvertement l’opération israélienne Bordure protectrice de l’été dernier à Gaza, en évoquant le nombre de civils et d’enfants morts lors de l’attaque de Gaza par Israël l’été dernier : « 2014 – Gaza – les deux tiers des victimes étaient des civils, dont plus de 500 enfants ».

Un couplet qui, selon le site d’informations israélien Ynet, aurait déplu à Israël. L’ambassadeur israélien en Hongrie, Ilan Mor, a demandé aux autorités hongroises de le retirer, expliquant qu’il était perçu comme un message politique inapproprié contre Israël. Ilan Mor aurait même proposé de rencontrer les membres du groupe afin de leur expliquer les raisons motivant son geste.

Et le règlement de l’Eurovision interdisant « les paroles, discours, ou geste de nature politique », ce dernier a eu gain de cause. Un haut fonctionnaire de l’autorité de diffusion hongroise lui aurait ainsi promis que la phrase contestée serait retirée, toujours selon Ynet.

Ce n’est pas la première fois que la chanteuse franco-hongroise Boggie fait parler d’elle : en janvier 2014, déjà, elle avait fait le buzz avec son clip dénonçant les excès de Photoshop.

Yassine Alaoui Fidli

source: telquel.ma/