La réponse citoyenne et non violente à l'impunité d'Israël.

Menu principal

Boycott Désinvestissement Sanction

Belgique-Israël Le torchon brûle à propos de la Palestine

Onglets principaux

Mardi, 7 Octobre, 2014 Cela a commencé le 30 septembre par l’annonce que la mission économique prévue en décembre par les trois régions qui composent la Belgique (Flandre, Wallonie, Bruxelles) n’aurait pas lieu.

Cela a commencé le 30 septembre par l’annonce que la mission économique prévue en décembre par les trois régions qui composent la Belgique (Flandre, Wallonie, Bruxelles) n’aurait pas lieu. L’annulation de la mission était réclamée depuis juillet par les milliers de manifestants qui, dans toute la Belgique, se sont mobilisés contre les bombardements de Gaza. Depuis, associations et élus du PTB et d’Écolo enfonçaient le clou, répétant qu’une telle mission équivalait à une approbation de la politique d’Israël. La réaction israélienne ne s’est pas fait attendre : la semaine dernière, des bulldozers sont entrés en action dans le village de Khirbet al Tawil, près de Naplouse, en Cisjordanie occupée, pour détruire un réseau électrique financé par la Coopération belge, pour un coût de 55 000 euros. 70 pylônes et 4,5 km de câbles ont été arrachés. L’ambassadeur d’Israël a été convoqué jeudi par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui a « condamné cette destruction, demandé une indemnisation et estimé qu’une coordination était nécessaire au niveau européen pour y faire face ». « Israël, a-t-il dit, doit accepter que les populations puissent vivre dans des conditions décentes. »

source: http://www.humanite.fr/